Politique

La Fédération de la médecine complémentaire rejette l’initiative populaire fédérale «Oui à une médecine naturelle indépendante»

Dakomed

Un comité autour du naturopathe Daniel Trappitsch a lancé l'initiative populaire fédérale «Oui à une médecine naturelle indépendante». La Chancellerie fédérale a procédé à l'examen préalable de l'initiative populaire. Le comité a jusqu'au 25 avril 2024 pour récolter les 100'000 signatures nécessaires. Nous soutenons certes certaines exigences de l'initiative, qui font déjà partie de l'article 118a existant sur les médecines complémentaires et qui n'ont pas été suffisamment mises en œuvre jusqu'à présent, mais nous rejetons clairement l'initiative populaire.

L'initiative contient des exigences qui, du point de vue du comité directeur de la NVS, ne sont pas acceptables en l'état, car elle présente des erreurs et des incohérences de contenu et est en grande partie incompatible avec les structures démocratiques et fédéralistes de ce pays. Ni la NVS, ni l'OrTra MA et l'OrTra KT, responsables des examens fédéraux, ni le DAKOMED, qui représente l'organisme responsable de l'initiative populaire "Oui aux médecines complémentaires", qui a abouti en 2009, n'ont participé à l'élaboration du texte ou à la préparation de l'initiative.

Le Dakomed a rédigé une prise de position très fondée sur l'initiative, à laquelle nous nous rallions entièrement.

> sur l'avis