Consultations téléphoniques

Les consultations téléphoniques sont-elles prises en charge par les caisses d'assurance maladie ?

Nous avons demandé à certains assureurs maladie s’ils acceptaient les consultations par téléphone (antécédents médicaux, par exemple), et se chargeaient donc des coûts pour ces consultations. Nous leur avons également demandé comment ces consultations étaient calculées dans le Tarif 590.

La plupart des assureurs refusent de prendre en charge les coûts des consultations téléphoniques. Il incombe donc aux patientes et patients de se renseigner auprès de leurs assureurs maladie pour savoir si les coûts sont pris en charge.

L’assureur SWICA nous a donné cette information qui s’applique à l’ensemble du secteur:
de par leur description, certaines parties du tarif prévoient des explications de procédures par téléphone (par ex. 1085 Phytothérapie, 1208 Traitement médicamenteux, etc.). Ces parties mentionnent expressément une explication de procédure par téléphone, par exemple pour un bref échange concernant la tolérance d’une substance recommandée, pour lequel une consultation en cabinet semble superflue (réserver un créneau pour le client de 5 à 10 minutes seulement) et qui ne nécessite pas d’examen. Cette situation et d’autres cas similaires peuvent être facturés avec les parties du tarif prévues à cet effet.
Il ne s’agit pas ici d’effectuer la consultation par téléphone.

Les véritables consultations téléphoniques doivent être facturées sous l’intitulé «999 + texte libre correspondant», comme les autres prestations non contenues dans le tarif.